Les négociations de paix entre les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) et le gouvernement colombien ont débuté le 19 novembre 2012. Elles se déroulent à La Havane, Cuba, sous l’égide de pays garants (Cuba et Norvège) et de pays facilitateurs (Chili et Venezuela).

La guerre qui déchire la Colombie a des causes structurelles. Ces négociations de paix se déroulent selon un agenda en 6 points qui doit permettre de mettre fin au conflit et de construire une paix durable:

  1. L’enjeu de la terre et de la question agraire
  2. La participation politique
  3. Les trafics illicites
  4. La justice transitionnelle et les victimes
  5. L’arrêt des combats et le dépôt des armes
  6. La mise en place des accords

Le contexte colombien est complexe à appréhender et peu connu en France. Si la signature d’un accord serait historique, il est fondamental de prendre la mesure des enjeux de la paix, bien au-delà d’un texte issu des négociations.

Face à ce panorama, le Réseau France Colombie Solidarités a lancé cette campagne d’information auprès des médias et de l’opinion publique.

Retrouvez ici le Rapport final du RFCS, qui décrypte les éléments et les enjeux des négociations, ainsi que le Communiqué de presse du 25 août 2016, publié suite à l’annonce d’un Accord de paix final.

Rapport RFCS_Les accords de paix en Colombie – Et après_ Août 2016

CP sur l’Accord de paix final en Colombie_Réseau France Colombie Solidarités_25 août 2016