La Colombie est située à la pointe nord-occidentale de l’Amérique du Sud. C’est le seul pays du continent qui a des côtes sur les deux océans, avec une superficie terrestre de 1.038.700 km² (soit deux fois la surface de la France métropolitaine) et 928.660 km2 de domaine maritime.

 Elle a des limites terrestres avec le Panama, le Venezuela, le Brésil, le Pérou et l’Équateur et des frontières maritimes avec le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, la Jamaïque, la République Dominicaine et Haïti. Le pays a une luminosité constante pendant toute l’année et une répartition exacte entre les heures de jour et les heures de nuit.

Les Régions Colombiennes

La région des Caraïbes : Cette région s’étend sur 1.600 km le long de la côte des Caraïbes. Elle comprend les déserts de La Guajira; des montagnes et des forêts humides, des neiges éternelles dans la Sierra Nevada de Santa Marta, le massif littoral le plus haut du monde (5.770 mètres au-dessus du niveau de la mer); des marécages et des plaines dans les départements du Magdalena, du Cesar et du Sucre; des golfes aux plages blanches tels que celui de Morrosquillo; des jungles dans le golfe d’Uraba et les merveilleux paysages de la Mer des Caraïbes.

 Les Andes : La Cordillère des Andes, la plus longue du monde, se divise en deux au sud du pays, dans le Nœud de Los Pastos. Dans le Massif Colombien, qui est le principal carrefour hydrographique du pays, elle se sépare en trois chaînes de montagnes qui traversent du sud au nord tout le territoire en formant une topographie accidentée, avec des cimes de plus de 5.300 m d’altitude, de vastes haut-plateaux, de profonds canyons et des vallées étendues.

 La région Pacifique : Longue de 1.300 km, la côte Pacifique est l’une des régions les plus humides de la planète. Au nord, les montagnes du Baudo plongent dans l’océan en formant des baies et des criques, dans une région sauvage d’une énorme biodiversité. A 56 km de la côte, les îles de Gorgona et de Gorgonilla, déclarées Parc National Naturel, sont de vrais sanctuaires pour la faune et la flore. Les baleines bossues y arrivent venant du sud du Pacifique. A plus de 300 km du littoral se trouve l’îlot de Malpelo, un rocher qui émerge de l’océan, entouré d’une vie sous-marine surprenante.

La région de l’Orénoque : Cette vaste région qui s’étend jusqu’au fleuve Orénoque, à la frontière avec le Venezuela, est une plaine qui déploie vers l’ouest ses savanes saupoudrées d’arbustes et de forêts. Sillonnée par de nombreux cours d’eau et des fleuves puissants, cette région couvre plus de 230.000 km2, c’est-à-dire 20% du territoire national. Au sud-ouest de cette région s’étend la chaîne de La Macarena, qui est une formation montagneuse d’une énorme biodiversité.

La région Amazonienne : C’est une vaste plaine de plus de 6.8 millions de km2 dont 400.000 km2 se trouvent en Colombie. Cette immense jungle, considérée comme le poumon de la planète et l’une des plus grandes banques génétiques d’espèces animales et végétales, est habitée par plusieurs communautés indigènes qui conservent encore leurs mœurs ancestrales.