Journée d’initiation à l’intervention civile de paix organisée par PBI France le 14 octobre

Le 14 octobre prochain à Paris, de 10h à 18h, les Brigades de Paix Internationales – PBI France – organisent une journée dédiée aux interventions civiles de paix (ICP). Centrée sur la non-violence, le consensus et les droits humains, cette journée est ouverte à tous ceux qui souhaitent échanger sur ces thématiques et connaître davantage les projets portés par PBI. Pour participer, envoyez vos coordonnées à l’adresse suivante : pbi.france@free.fr

Plus d’informations sur le programme de la journée ici.

Forum des ONG colombiennes et françaises : coopération, innovation sociale et citoyennetés

Dans le cadre de l’Année croisée France-Colombie 2017 et le Mois de la Colombie à Grenoble, le Réseau France Colombie Solidarités – RFCS, au nom de tous ses membres, est très heureux de vous annoncer que se tiendra prochainement à Grenoble le Forum des ONG colombiennes et françaises : coopération, innovation sociale et citoyennetés, du 17 au 19 octobre 2017, à la salle Olivier Messiaen de Grenoble !  

Organisé en collaboration avec les partenaires Colombiens des membres du Réseau, ainsi que la Confédération Colombienne des ONG (CCONG), le Forum réunira pour la première fois en France des acteurs des sociétés civiles française et colombienne, des institutions publiques de la coopération bilatérale entre la France et la Colombie et des universitaires pour construire ensemble des propositions d’action conjointe pour la construction de la paix en Colombie !

Seront présentes les organisations françaises suivantes, membres du RFCS :

L’ Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT),  Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH),  le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre Solidaires), l’Ecole de la paix, Macon Solidarité Colombie, Peaces Brigades International (PBI), Secours Catholique-Caritas France, Travailler Ensemble Jeunes et Engagés (TEJE), Tetraktys, Terre des Hommes France & Solidarité Laïque.

Seront présentes les organisations colombiennes suivantes, partenaires des organisations du RFCS :

Corporación Amigos de la Unesco, Coalición Colombiana por el Derecho a la Educación (CCDE), Corporación de Investigación y Acción Social y Económica (CIASE), Asociación Centro Nacional de Salud, Ambiente y Trabajo (CENSAT-Agua Viva), Secretario Nacional de la Pastoral Social (SNPS), Comisión Intereclesial de Justicia y Paz (CIJyP), Corporación Vamos Mujer, Fundación Enfances 2/32, Instituto Latinoamericano para una sociedad y un derecho alternativos, Fundación Colombia Nuestra, Centro de Investigación y Educación Popular – Programa Por la Paz (CINEP-PPP), Taller Abierto, Minga, Fundación Comité de Solidaridad con los Presos Políticos.

Pour vous inscrire aux conférences et ateliers participatifs, cliquez ici. L’inscription est obligatoire pour les ateliers des 18 et 19 octobre (20 personnes maximum par atelier).

Pour consulter la programmation officielle du Forum, cliquer ci-dessous :


DATES ET HORAIRES :

17 octobre – à partir de 18h30 

18 octobre –de 9h à 22h

19 octobre – de 9h à 22h

LIEU :

Salle Olivier Messiaen, 1 rue du Vieux Temple, 38000 Grenoble, France.

Se rendre au Forum à la Salle Olivier Messiaen :

  • Depuis la gare de Grenoble : pendre le tram B direction Gières Plaine des Sports et descendre à l’arrêt Notre Dame Musée
  • Se garer à proximité : parking payant Indigo, 50 Avenue Maréchal Randon, 38000 Grenoble, à 5 minutes à pied de la Salle Olivier Messiaen

Se rendre à l’animation « Immersion en Amazonie » au Jardin de Ville :

  • Depuis la gare de Grenoble : prendre le tram A (direction Echirolles Denis Papin) ou le tram B (direction Gières Plain des Sports) et descendre à Victor Hugo ou Hubert Dubedout-Maison du Tourisme
  • Se garer à proximité : parkings payants Indigo et Philippeville, Place Philippeville, 38000 Grenoble

Retrouvez l’évènement sur Facebook

N’hésitez pas à rejoindre également la page Facebook ou le Twitter du Réseau France Colombie Solidarités :

 

PBI France organise une Journée d’Initiation aux projets d’intervention civile de paix

Le 8 juillet 2017 à Paris, de 10h à 18h les Brigades de Paix Internationales – PBI France – organisent une journée d’initiation aux projets d’intervention civile de paix (ICP). Une journée d’échanges et de mises en situation où sont invités toutes celles et ceux qui portent un intérêt aux projets terrain de PBI, à la protection des droits humains ou encore à la non-violence.

Pour davantage de détails concernant le programme, cliquer ici.

 

Conférence – Colombie: après 50 ans de violence, bientôt la paix ? – 29 février 2016

Le Secours Catholique – Caritas France (SCCF), en partenariat avec la Conférence des Evêques de France et le Réseau France Colombie Solidarités, vous invite à la conférence « Colombie : après 50 ans de violence, bientôt la paix ? » qui se tiendra le lundi 29 février à 18h à la Maison de la Conférence des Evêques de France à Paris.

Grand témoin et acteur du processus de construction de la paix, aussi bien dans le cadre des négociations de La Havane qu’auprès des communautés sur le terrain, Monseigneur Hector Fabio Henao reviendra sur l’actualité et surtout les perspectives d’un accord final de paix entre les FARC et le gouvernement, annoncé pour le 23 mars 2016.

Toutes les informations ici : Flyer conférence Mgr Hector Fabio Henao – 29 février 2016

Affiche conférence Henao_29 02 2016

Entrée gratuite.

ATTENTION – En raison de l’application des mesures du Plan Vigipirate renforcé, l’inscription préalable est obligatoire par mail : reseaucolombie@gmail.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence avec Luis Guillermo Guerrero, directeur du CINEP/PPP en Colombie

Le Réseau France Colombie Solidarités, en partenariat avec le CCFD-Terre Solidaire et l’association TEJE, a le plaisir de vous inviter à une conférence publique le mercredi 30 septembre à Paris.

Colombie : de quels accords parle t-on ?

Éclairages sur l’actualité de la justice transitionnelle et sur le rôle de la société civile dans la pédagogie de la paix.

A l’occasion de la venue en France du directeur du CINEP/PPP et de l’accord officialisé le 24 septembre à La Havane, nous aborderons la question complexe et fondamentale de la justice transitionnelle avec Delphine Lecombe, docteur en science politique et spécialiste de la question, dont la thèse « La diffusion de la justice transitionnelle en Colombie » a été publiée l’an dernier.

Puis Luis Guillermo Guerrero, directeur du Centre de recherche et d’éducation populaire – Programme pour la paix, institution à la reconnaissance nationale et internationale pour son travail d’accompagnement et d’analyse au profit de la construction de la paix depuis plus de 40 ans, nous fera part de son point de vue sur le rôle de la société civile pour ces moments cruciaux que vit le pays. Une séance de questions/réponses avec la salle clôturera la soirée.

RDV le mercredi 30 septembre à 19h!

L’entrée est libre et gratuite. Accueil à partir de 18h45.

Conférence_Colombie_Cinep_Justice transitionnelle_30 09 15

Adresse : CCFD-Terre Solidaire – 4, rue Jean Lantier – 75 001 Paris. Métro Châtelet.

Lien vers l’entretien de Delphine Lecombe dans le journal La Croix du 24 septembre 2015, à propos de l’accord de La Havane sur la justice transitionnelle.

Conférence en ligne le 5 mai 2015– Société civile et construction de la paix en Colombie

L’École de la Paix, membre du RFCS, et l’Université Nationale Ouverte et à Distance (UNAD) de Medellín, organisent le mardi 5 mai prochain une conférence en ligne sur le thème : « Un chemin civil vers une paix durable : réflexion depuis la France sur la construction de la paix en Colombie« .

Conférences, forums de discussion entre participants, atelier artistique en ligne, animeront notamment cet après midi entre 14h et 18h.

Le RFCS vous invite à parcourir la rubrique nos outils, vous y trouverez en français et en espagnol le résumé des éléments clés des dernières conférences réalisées en partenariat avec l’UNAD à Medellin, Colombie.

Déplacement de Manuel Valls en Colombie – 24 au 26 juin 2015 –

A l’occasion de cette visite, le Réseau France Colombie Solidarités diffuse ce communiqué de presse pour rappeler le contexte colombien (négociations de paix, droits humains) alors que les investissements internationaux arrivent en masse dans le pays.

Con oportunidad de esta visita, la Red Francia Colombia Solidaridad difunde este comunicado de prensa para recordar el contexto colombiano (negociacion de paz, derechos humanos) mientras que las inversiones internacionales llegan en masa en el pais.

Le RFCS vous invite à parcourir la rubrique nos outils, plus précisément celle dédiée à l’analyse et à la réflexion. Vous y trouverez des articles sur les visites des deux présidents en France et en Colombie

Visite officielle du président Santos en France les 26-27 janvier 2015

Paris, le 23 janvier.

Le président colombien Juan Manuel Santos sera en visite officielle en France les 26 et 27 janvier. Alors que les négociations de paix initiées en 2012 entre les FARC et le gouvernement se poursuivent à La Havane, le conflit continue sur le terrain. Selon le RFCS, un éventuel accord entre les deux parties ne constituerait qu’une étape dans l’établissement d’une paix solide et durable et ne permettrait pas à lui seul de mettre un terme à l’ensemble des violations des droits humains en Colombie.

Le Réseau France Colombie Solidarités, plateforme de 11 ONG et associations françaises*, rappelle que la Colombie est toujours un pays en guerre. Le conflit a déjà fait plus de 220 000 morts, dont 80% de civils. La Colombie est par ailleurs le 2nd pays au monde en nombre de personnes déplacées internes (6 millions). Si les négociations de paix permettraient de déboucher à terme sur la fin du conflit armé, elles ne résoudraient pas pour autant à elles seules les causes structurelles de la violence.

En effet, environ 8 millions d’hectares de terres ont été confisquées aux paysans par les acteurs armés, souvent au bénéfice de puissants intérêts économiques. Face à cette problématique qui est au coeur du conflit armé et de la violence endémique, le RFCS exprime sa préoccupation sur le fait que :

  • 3 années après la mise en application de la Loi 1448 sur les Victimes et la restitution des terres, seul 1% des 8 millions d’hectares ont été à ce jour effectivement rendus aux paysans ;
  • le projet de Loi 133 (dite « Ley de baldíos »), en discussion au Parlement et qui prévoit la création de zones d’intérêt de développement rural et économique, risque de consolider la concentration foncière.
  • le Traité de libre commerce entre l’Union Européenne et la Colombie, entré en vigueur en août 2013 – et toujours pas ratifié par le Parlement français – risque de renforcer l’accaparement des terres au détriment des petits paysans.

Aussi, les violations des droits humains perpétrées par l’ensemble des acteurs du conflit armé colombien (forces de sécurité, guérillas et paramilitaires) sont encore massives et quotidiennes et les civils en sont les principales victimes. Le RFCS exprime notamment sa préoccupation sur les éléments suivants :

depuis 2010, le nombre de défenseurs des droits humains assassinés est en augmentation (69 en 2012, 78 en 2013 et 45 dans les 9 premiers mois de l’année 2014) ;

  • les femmes sont particulièrement touchées par la violence – une femme est victime de violences sexuelles toutes les demi-heures – qui peut même être considérée comme une arme de guerre dans le cadre du conflit armé ;
  • le gouvernement du Président Santos promeut depuis 2012 un projet de loi renforçant la juridiction pénale militaire qui ne contribuerait qu’à renforcer l’impunité des cas liés aux forces de sécurité et notamment les exécutions extrajudiciaires (4 700 cas).

La Colombie est un partenaire diplomatique privilégié de la France, qui est en mesure de jouer un rôle d’accompagnement dans le processus de paix. Elle doit cependant faire pression pour une meilleure efficacité dans le processus de restitution des terres et une garantie effective de protection pour les individus et communautés impliqués. La France doit également affirmer le caractère fondamental de la protection des droits humains comme condition de coopération et promouvoir la responsabilité sociale des acteurs économiques publics et privés qui investissent en Colombie.

Le RFCS vous invite à parcourir la rubrique analyse et réflexion dans nos outils, vous y trouverez le programme de cette visite, les défis,etc.

Clôture de la Campagne de soutien aux initiatives de paix en Colombie

Il y a un an, le 20 avril 2013, était lancée à Paris la Campagne de soutien aux initiatives de paix en Colombie, soutenue par 13 associations et coordonnée par le Réseau France Colombie Solidarités.

Cette initiative collective a été mise en œuvre alors que venaient de débuter à Cuba les négociations de paix entre les FARC et le Gouvernement. L’objectif était de mener une action globale de sensibilisation et de plaidoyer depuis la France, en proposant des événements citoyens ou culturels au grand public ou en organisant des rencontres avec des élus.

En effet, si les colombiens sont les protagonistes de la paix, la société civile française a fait le choix d’envoyer un message de soutien à la construction de la paix en Colombie, insistant également sur la nécessaire prise en compte des causes structurelles du conflit, dans l’espoir que la justice sociale accompagne la transition démocratique dans les années à venir.

Les élus français, que cela soit au niveau local ou national, ont été particulièrement sensibles aux évolutions en cours en Colombie. Pour montrer leur soutien, 25 élus français ont signé le Manifeste commun de la Campagne. Ces signatures ont été remises à Mr. L’Ambassadeur de Colombie en France le 21 mai 2014, afin que ce message de solidarité internationale soit transmis aux délégations en pourparlers à La Havane ainsi qu’aux institutions colombiennes dédiées à la question des droits humains.

En ce mois de juin 2014, la Campagne de soutien aux initiatives de paix en Colombie se termine.

Mais, alors que les Dialogues de paix se poursuivent de manière incertaine et que les échéances électorales rendent la situation sur le terrain plus tendue encore, les associations françaises restent vigilantes sur la situation en Colombie et proclament leur soutien aux organisations sociales de ce pays, acteurs indispensables à la construction de la paix avec justice sociale, depuis les territoires et les communautés.

Retrouvez toutes les informations sur la Campagne sur notre site internet 

Colombie : le développement local comme outil de paix

Jeudi 22 mai 2014 – Siège d’Amnesty International – 72, Bd de la Villette – 75019 Paris – de 19 à 21h.

Conférence de Patricia Conde – Programme Développement et Paix du Magdalena Medio

Le dimanche 25 mai sera un jour important, tant en Colombie qu’en Europe. En effet, la coïncidence électorale fait que ce jour-là, colombiens et européens auront à choisir leur avenir, à travers les élections présidentielles d’une part et les européennes d’autre part.

Témoignage autour des questions d’actualités, de la Colombie à l’Europe!

A la veille de ce double RDV important des deux côtés de l’Atlantique, le Réseau France Colombie Solidarités, avec le Secours Catholique Caritas France et Amnesty International France, vous proposent de venir écouter le témoignage de Patricia Conde, qui travaille pour le Programme de Développement et Paix du Magdalena Medio.

Là bas, les populations paysannes luttent pour leurs droits à la terre et à la souveraineté alimentaire, malgré les violences liées au conflit armé.

Patricia nous expliquera ce qu’est le PDPMM, le contexte de cette région et son travail au quotidien. Mais elle analysera aussi pour nous ce qu’est pour elle le développement local et comment celui-ci peut et doit être une proposition cohérente qui contribue à la construction de la paix en Colombie.

Les interdépendances sont partout aujourd’hui. Comment ne pas mettre en relation les conditions de vie des paysans colombiens avec les décisions politiques de nos représentants à Bruxelles, en matière de politique commerciale notamment ?

En effet, alors que depuis 1 an, en Colombie, différents secteurs sociaux (paysans, femmes, indigènes, mineurs, étudiants) se mobilisent et crient leurs craintes et leur mécontentement dans la rue, le Traité de Libre Commerce entre l’UE et la Colombie et le Pérou (toujours pas ratifié en France) est entré en vigueur depuis le 01 aout 2013.

Question des semences, conccurence déloyale, réforme destructrice des secteurs agricoles, accaparement des terres et arrivée massive de capitaux étrangers. Tant d’impacts possibles sur ces populations, tant de craintes pour la stabilité politique future du pays.

Autour de cette intervention, Sintha Marché (Secours Catholique) et Olivier Lagarde (RFCS) compléteront l’analyse de Patricia Condé par un panorama de la situation colombienne et un point d’information sur le TLC.

N’hésitez pas à nous rejoindre lors de cette soirée qui aura l’honneur de compter sur la présence et la participation de François Soulage, président du Secours Catholique.

 

AGENDA

 « Colombie : le développement local comme outil de paix ». Conférence organisée par le Réseau France Colombie Solidarités avec le Secours Catholique et Amnesty International France, le Jeudi 22 mai 2014 (19h) à Paris, avec le témoignage de Patricia Conde, qui travaille pour le Programme de Développement et Paix du Magdalena Medio.

 

Entrée libre et gratuit